• Nancy

Ma première rencontre d'autrice

Dernière mise à jour : 17 avr.


Le 14 avril dernier, je suis allée présenter mes romans dans la classe de 5e année de madame Isabelle à l’école Sacré-Cœur à Salaberry-de-Valleyfield.


Il m’a fallu presque 10 ans avant que j’accepte une rencontre d’autrice. Comment ai-je pu attendre si longtemps ? En fait, j’avais peur… Bizarre pour une fille qui passe ses journées devant des classes d’élèves du secondaire, n’est-ce pas ? En réalité, je ne savais pas par où commencer. Comment devrais-je me présenter devant des élèves du primaire ? Que devrais-je dire ? Serais-je assez intéressante pour les captiver pendant une heure ?


Il a fallu que le hasard s’en mêle ! C’est dans le cadre d’une rencontre où les parents viennent expliquer leur métier que je suis allée faire un tour dans mon école primaire. C’est mon neveu qui m’a parlé de cette rencontre. En discutant avec ses parents, ils ont convenu que j’irais présenter mon métier d’autrice et d’artiste en art visuel. Moi qui ai toujours eu le syndrome de l’imposteur ! Oui, oui, même après 7 romans, une dizaine de pièces de théâtre et des pièces d’art vendues à des gens au Québec et ailleurs dans le monde, je demeure insatisfaite, je doute de ma valeur…


Comment commencer ? Est-ce que je leur parle de mon métier d’enseignante ? Au final, je me rends compte que tout est lié. Je ne peux pas parler de moi sans parler de mes difficultés scolaires au primaire, de mon besoin de rayonner au secondaire, de mes Études françaises à l’Université de Montréal et de sa monstrueuse liste de lecture ! Tout est lié. L’écriture théâtrale pour combler le manque de personnages dans les pièces scolaires. Essayer de trouver une pièce de théâtre avec 32 personnages… bonne chance !


Finalement, discuter de mon art : de mes techniques, de mon manque de formation (il fallait bien faire des choix dans la vie), de mon désir de m’améliorer et surtout, considérer le ou la jeune en face de moi comme un ou une artiste en devenir. NE PAS REFRÉNER LEUR ENVIE D’ÊTRE UN/UNE ARTISTE ! C’est ce qu’on appelle les intelligences multiples. On ne savait pas ça dans mon temps !


Merci à tous ces élèves de m’avoir permis de leur parler et de briser ce miroir qui m’empêchait de vous joindre !


Je ne l’oublierai jamais!

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout