top of page
  • Nancy

La chronique des Bridgerton. T. 1


Le roman Daphné, de Julia Quinn n’a plus besoin de présentation. Le premier titre de la série, la Chronique des Bridgerton, a été repris récemment sur Netflix et force de constater qu’il s’agit d’un succès. C’est pour cette raison que je me suis plongée dans la lecture de ce best-seller, qui soit dit en passant, est très apprécié par mes élèves.


Comme tous les romans de l’autrice, Daphné (The duke and I, 2000), est un roman d’amour britannique sur un fond historique à l’époque de la Régence. L'histoire entre les personnages principaux, Daphné et Simon, est somme toute commune, voire banale. Rien à voir avec un roman comme Le chardon et le tartan (Outlander). Ici, l’histoire est assez simple : la mère de Daphné tente de marier sa fille lorsqu’apparaît le duc de Hastings de retour d’un long voyage. Après une brève rencontre, les deux jeunes décident de jouer le jeu de la séduction afin qu’on ne les force pas à se marier avec d’autres partis. Évidemment, les deux tombent amoureux et ainsi commence l’histoire.


Simon qui ne veut pas avoir d’enfants à cause d’un traumatisme lié à son enfance, se laisse «psychanalyser » par sa tendre épouse qui lentement le mènera où elle veut… même jusqu'à se faire faire un enfant contre son gré.


Tout le roman est basé sur la relation passion/colère entre les deux personnages. Plusieurs scènes de sexe viennent ponctuer le texte de quoi fasciner les jeunes adolescentes. On a droit à des phrases sulfureuses telles que : « La lueur carnassière qui venait de s’allumer dans ses yeux », «Elle frémit, comme brûlée par la chaleur et la puissance qui émanait de lui », « Daphnée frémit, furieuse du désir qui montait en elle… »


D’ailleurs, on frémit et on tressaille beaucoup trop dans ce roman. Une lecture agréable, sans plus.


 

Quinn, Julia. La chronique de Bridgerton. t.1. Paris, Flammarion, 2021, 391 pages.

ISBN :9782890779785




15 vues0 commentaire

Posts récents

Enid

Les 3 axes: chevalet (arts), livres (les appréciations littéraires) et la dactylo (l'écriture).
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter

Nancy Thomas

ART, LITTÉRATURE, ÉCRITURE

bottom of page